Les actions collectives, rassemblant les jeunes et les animateurs de plusieurs CJ, peuvent être des occasions concrètes pour aborder les questions d'interculturalité.

Action 2020: Il est temps de parler de la colonisation

«Nous savons tous, le monde sait, que l’Algérie n’est pas française, que l’Angola n’est pas portugais, que le Kenya n’est pas anglais, que le Ruanda-Urundi n’est pas belge. Nous savons que l’Afrique n’est ni française, ni britannique, ni américaine, ni russe, mais Africaine», Patrice LUMUMBA 1960.

 

Notre objectif est d'ouvrir des espaces de débats et de développer des outils d'expression sur la colonisation au sein des Centres de Jeunes...

Intéressés? N'hésitez pas à vous manifester!

Contact: Valérie Hébrant - v.hebrant@fmjbf.org - 04 274 50 49

Action 2019: Campagne et action «N'expulse pas mon pote!»

Une première expérimentation a eu lieu le 26 juin dernier à Bruxelles.

 

Le collectif Jeunesse Nomade avait invité tous les Centres de Jeunes à se rassembler pour proposer ensemble des happenings artistiques qui valorisent une société ouverte, accueillante et respectueuse de tous.

Les jeunes ont donc présenté différentes créations : un flash mob dans le hall de la Gare centrale, des saynètes au Mont des Arts et devant l’Office des Étrangers, des prises de parole et la distribution d’un passeport «Jeunesse Nomade & Friends» au public.

  Lien pour visualiser la publication "Passeport Jeunesse Nomade #nexpulsepasmonpote"

 

LE DOSSIER DE PRESSE DE L'ACTION  PAR ICI

PLUS D'INFOS SUR LA CAMPAGNE  PAR ICI

L'ARTICLE  EN LIEN AVEC L'ACTION DU 26 JUIN 2019  PAR ICI

 

Au travers de cet axe, la FMJ propose:

  • D’initier des actions spécifiques directement avec un public «mixte»: jeunes demandeurs d’asile/jeunes issus de la diversité et jeunes issus des Centres de Jeunes.
  • De soutenir/accompagner/valoriser vos actions spécifiques à destination de ces mêmes publics.

 

En 2017 et 2018, cet objectif s’est traduit notamment au travers des projets Jeunesse Nomade et Jeunesse Nomade and Friends.